15/09/2015

Exoplanètes : les Jupiter chaudes se formeraient très rapidement

Exoplanètes ,, les Jupiter chaudes se formeraient très rapidement 1.jpgVingt ans après leur découverte, les Jupiter chaudes, ces planètes géantes gazeuses gravitant très près de leur étoile, restent encore des objets énigmatiques. Une équipe internationale d’astrophysiciens vient de montrer que ces corps pourraient ne mettre que quelques millions d’années à se rapprocher de leur étoile tout juste formée. Cette découverte devrait nous aider à mieux comprendre comment les systèmes planétaires, similaires ou différents de notre Système solaire, se forment et évoluent au cours de leur existence.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

03/08/2015

Découverte de la superterre en transit la plus proche du Soleil

Découverte de la superterre en transit la plus proche du Soleil 1.jpgIl suffit de jeter un coup d'œil en direction de la constellation de Cassiopée pour pouvoir observer l'étoile HD219134, encore appelée Gliese 892. Autour d'elle viennent d'être découvertes trois superterres, dont l'une au moins effectue un transit planétaire. Il s'agit du plus proche système possédant une telle superterre.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

29/07/2015

L’habitabilité des exoplanètes dépend aussi d’une tectonique des plaques

L’habitabilité des exoplanètes dépend aussi d’une tectonique des plaques 1.jpgLa zone d’habitabilité est un facteur essentiel dans toute évaluation de la possibilité de l’apparition d’une vie similaire à la nôtre sur une exoplanète. Mais selon deux chercheurs en géosciences, il y aurait aussi une zone d’habitabilité liée au contenu en isotopes radioactifs des exoplanètes rocheuses. Elle contrôlerait l’existence d’une tectonique des plaques laquelle contribuerait à déterminer si une exoterre devient rapidement une Vénus ou pas.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

24/07/2015

Kepler 452b, l'exoplanète la plus ressemblante à la Terre

Kepler 452b, l'exoplanète la plus ressemblante à la Terre 1.jpgLa Nasa vient d'annoncer la découverte d'un exoplanète qui pourrait être la plus semblable à la Terre connue à ce jour : Kepler 452b. On ne sait encore rien de sa masse ni de sa composition mais il semble probable qu'elle soit rocheuse. Comme elle se trouve dans la zone d'habitabilité d'une étoile de type solaire, elle pourrait abriter de la vie et même une civilisation intelligente, ce qui en ferait une exoterre au plein sens du terme.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

16/07/2015

Une équipe pilotée par le Brésil à la pointe de la recherche du Système Solaire 2.0

Une équipe pilotée par le Brésil à la pointe de la recherche du Système Solaire 2.0 1.jpgUne équipe internationale d'astronomes a identifié, au moyen du télescope de 3,6 mètres de l'ESO, une planète semblable à Jupiter. Cette planète en orbite autour de l'étoile HIP 11915 en est éloignée de la même distance que Jupiter l'est du Soleil. HIP 11915 est elle-même semblable à notre Soleil. Les théories actuelles stipulent que la formation de planètes de masse voisine de celle de Jupiter influe grandement sur l'architecture des systèmes planétaires. L'existence, autour d'une étoile de type Soleil, d'une planète dotée d'une masse et de caractéristiques orbitales semblables à celles de Jupiter, laisse entrevoir la possibilité que le système de planètes en orbite autour de cette étoile soit similaire à notre propre Système Solaire. HIP 11915 a le même âge que Soleil. En outre, sa composition, proche de celle du Soleil, permet d'envisager l'existence de planètes rocheuses plus proches de l'étoile.

La suite ici: http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0715-nouvelles.htm#ju...

25/06/2015

Une exoplanète enveloppée dans un nuage géant en forme de queue de comète

Une exoplanète enveloppée dans un nuage géant en forme de queue de comète 1.jpgEn utilisant le Spectrographe Imageur (STIS) à bord du télescope Hubble (HST), une équipe internationale impliquant notamment des chercheurs de l'Institut d'astrophysique de Paris (IAP ; CNRS/UPMC) et de l'Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble (IPAG ; CNRS/Université Joseph Fourier) a découvert un gigantesque nuage de gaz s'échappant d'une exoplanète de type Neptune-chaud. Ces recherches permettent de mieux comprendre l'évolution des planètes de faible masse qui orbitent très près de leur étoile et ouvrent des perspectives dans la détection de nouvelles exoplanètes. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature du 25 juin 2015.

La suite ici: http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0615-nouvelles.htm#GJ...

18/05/2015

Spitzer aurait détecté des éruptions volcaniques sur une exoplanète

Spitzer aurait détecté des éruptions volcaniques sur une exoplanète 1.jpg55 Cancri e a été considérée comme une planète océan pendant quelque temps, mais on pense maintenant qu’elle ressemble plus à une superterre volcanique. Les observations de Spitzer menées il y a quelques années suggèrent qu’elle est le siège d’éruptions gigantesques émettant d’importants panaches de matériaux, bloquant la lumière provenant de sa surface surchauffée à plus de 2.400 kelvins.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

25/04/2015

Les superterres de Tau Ceti, chère à Star Trek, seraient inhabitables

Les superterres de Tau Ceti, chère à Star Trek, seraient inhabitables 1.jpgDistante de seulement 12 années-lumière de nous, l’étoile Tau Ceti avait enthousiasmé bon nombre d'amateurs d'ouvrages de fiction, intérêt redoublé après l'annonce de la découverte de cinq exoplanètes en décembre 2012. Malheureusement, une étude récente sur l’évolution de cette étoile suggère que l’habitabilité de deux des superterres détectées autour doit être remise en cause.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

22/04/2015

Une nouvelle technique à l'avenir prometteur

Une nouvelle technique à l'avenir prometteur 1.jpgDes astronomes utilisant le chasseur de planètes HARPS à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili ont effectué la toute première détection directe du spectre de lumière visible réfléchie par une exoplanète. Ces observations ont par ailleurs révélé les propriétés encore inconnues du célèbre objet – la première exoplanète découverte autour d'une étoile ordinaire, 51 Pegasi b. Les résultats obtenus au moyen de cette technique augurent des belles découvertes qu'effectueront la prochaine génération d'instruments tel ESPRESSO sur le VLT ainsi que les télescopes à venir tel l'E-ELT.

La suite ici: http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0415-nouvelles.htm#sp...

14/03/2015

Alpha centauri Bb : y a-t-il une superterre à 4,3 années-lumière ?

Alpha centauri Bb ,, y a-t-il une superterre à 4,3 années-lumière 1.jpgAlpha Centauri Bb est une exoplanète en orbite autour de l'étoile Alpha du Centaure B, située à environ 4,3 années-lumière du Soleil. Sa masse exacte, au moins égale à celle de la Terre, est encore indéterminée. Toutefois, des astronomes pensent qu’il ne s’agit pas d'une géante gazeuse mais plutôt d'une superterre… De quoi faire rêver tous les amateurs de science-fiction.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

11/03/2015

Kepler-7b abrite des vapeurs... minérales

L'exoplanète Kepler-7b abrite des vapeurs... minérales 1.jpgDes chercheurs du MIT ont développé une méthode prometteuse pour évaluer la composition et la dynamique de l’atmosphère d’exoplanètes géantes. En étudiant le cas de Kepler-7b, un « Jupiter chaud », l’équipe a comparé les observations réalisées avec le satellite Kepler à des centaines de modèles atmosphériques qu'elle avait développés. Elle y a trouvé des vapeurs minérales d'enstatite. Ce travail marque un pas supplémentaire dans la caractérisation physique des planètes et la détermination de leur habitabilité.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...

22/02/2015

Kepler 432b, une exoplanète infernale 6 fois plus dense que Jupiter

Kepler 432b, une exoplanète infernale 6 fois plus dense que Jupiter 1.jpgDans le bestiaire des exoplanètes connues, Kepler 432b se distingue par ses caractéristiques extrêmes. C'est l'une des plus denses repérée à ce jour et son orbite particulièrement elliptique lui fait subir des variations de température de près de 500 °C.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/act...