10/03/2017

Le point le plus froid de l'univers sera à bord de l'ISS

Le point le plus froid de l'univers sera à bord de l'ISS 1.jpgUne expérience, qui partira bientôt pour l'ISS, devrait permettre d'atteindre un nouveau record dans le domaine des basses températures avec des condensats de Bose-Einstein. Peut-être donnera-t-elle accès à une nouvelle physique ?

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physiq...

20:07 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

09/03/2017

La Chine va tester Tianzhou-1, le véhicule qui ravitaillera sa future station spatiale

La Chine va tester Tianzhou-1, le véhicule qui ravitaillera sa future station spatiale 1.jpgÀ un an du début de la construction de sa station spatiale, la Chine s'apprête à tester le module Tianzhou, le véhicule qui sera utilisé pour la ravitailler et rehausser son orbite. Une étape importante de son programme des vols habités, qui vient combler le retard par rapport à l'Europe et aux États-Unis.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astron...

Voyage vers Mars : les risques pour la santé seraient nombreux

Voyage vers Mars ,, les risques pour la santé seraient nombreux 1.jpgLes astronautes entreprenant un voyage vers Mars auraient de gros risques d'être victimes d'une leucémie. C'est le résultat d'une étude menée sur des cellules souches humaines ; celles-ci ont été exposées à des radiations semblables à celles qu'un équipage d'une exploration interplanétaire pourrait subir. Une affaire à éclaircir avant un départ vers la Planète rouge, d'autant qu'il existe d'autres risques.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astron...

20:02 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

08/03/2017

Un regard détaillé sur des galaxies naissantes

Un regard détaillé sur des galaxies naissantes 1.jpgEn poussant les plus grands télescopes à leurs limites, une équipe internationale d'astronomes, impliquant des chercheurs français du Laboratoire d'Astrophysique de Marseille (CNRS/Université Aix-Marseille) et de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse (CNRS/Université de Toulouse Paul Sabatier) a découvert une population de petites galaxies naissantes à une distance de plus de 11 milliards d'années-lumière, qui nous apporte des informations précieuses sur les premiers stades de formation des galaxies. Bien que rares, ces galaxies révèlent avec des détails sans précédent les conditions physiques extrêmes qui ont existé lorsque les premières galaxies se sont formées juste après le Big Bang. L'article a été publié dans Nature Astronomy le 2 mars 2017.

La suite ici: http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0317-nouvelles.htm#ga...

20:15 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (0)

De l'ancienne poussière d'étoiles lève le voile sur les toutes premières étoiles

De l'ancienne poussière d'étoiles lève le voile sur les toutes premières étoiles 1.jpgL'objet le plus éloigné jamais observé par ALMA
 
Grâce à ALMA, des astronomes ont détecté une vaste quantité de poussière d'étoiles brillante au sein d'une galaxie qui nous apparaît telle qu'elle était lorsque l'Univers était encore jeune – 4% de son âge actuel. Cette galaxie, la plus lointaine au sein de laquelle de la poussière et de l'oxygène ont été détectés, est observée peu après sa formation. Ces nouveaux résultats apportent de précieuses informations concernant la naissance et la mort explosive des toutes premières étoiles.

La suite ici: http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0317-nouvelles.htm#A2...

20:14 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (0)

D'après les derniers résultats du radar CONSERT sur Rosetta, les comètes sont principalement composées de poussières riches en matériau carboné

D'après les derniers résultats du radar CONSERT sur Rosetta, les comètes sont principalement composées de poussières riches en matériau carboné 1.jpgLes mesures de l'expérience CONSERT de la mission Rosetta ont permis pour la première fois d'observer l'intérieur d'une comète et d'estimer la composition moyenne du noyau. Cette étude décisive montre que les comètes sont principalement composées de poussières riches en matériau carboné. Ce travail a été publié, le 7 mars 2017 dans le journal MNRAS (Monthly Notices of the Royal Astronomical Society) édité par Oxford University Press.  Il a été mené par une équipe dans laquelle des chercheurs français de l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (CNRS/Université Grenoble Alpes), du Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Université Versailles St-Quentin) et de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (CNRS/Université de Toulouse Paul Sabatier) sont fortement impliqués.

La suite ici: http://pgj-new.pagesperso-orange.fr/0317-nouvelles.htm#co...

Blue Origin s'intéresse aussi à l'exploration humaine de la Lune

Blue Origin s'intéresse aussi à l'exploration humaine de la Lune 1.jpgBlue Origin, l'entreprise créée par Jeff Bezos, patron d'Amazon, vient de remporter un important contrat avec la société française Eutelsat, et se pose désormais en concurrente de SpaceX et d'Arianespace. Le lanceur sera le New Glenn, qui pourrait aussi être utilisé pour expédier vers la Lune un cargo de fret et préparer l'installation d'une base habitée au pôle sud. Abandonné sous l'administration Obama en 2010, le retour sur notre satellite intéresse aujourd'hui le secteur spatial, surtout privé.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/explor...

04/03/2017

Une planète Tatooine est en train de naître !

Une planète Tatooine est en train de naître ! 1.jpgLa naine blanche SDSS 1557 semble avoir un petit compagnon. C’est donc une étoile double. Autre surprise : plusieurs indices suggèrent qu’une ou des planètes rocheuses sont en train de s’y former. Elles auraient deux soleils dans leur ciel, comme la Tatooine de Star Wars.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exopla...

20:12 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (0)

28/02/2017

SpaceX veut envoyer deux touristes autour de la Lune

SpaceX veut envoyer deux touristes autour de la Lune 1.jpgSpaceX annonce un voyage autour de la Lune dès 2018. Les deux premiers touristes auraient déjà réservé. Elon Musk prévoit d'utiliser le Falcon Heavy et la capsule Crew Dragon. L'annonce d'un tel programme, réalisé dans des délais aussi courts, laisse perplexe. Ni la capsule ni le lanceur n’ont encore volé...

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/spacex...

20:12 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

Mars serait déjà en train de s'entourer d'anneaux

Mars serait déjà en train de s'entourer d'anneaux 1.jpgDeux chercheurs indiens qui ont étudié des données de la sonde Maven suggèrent que Mars est peut-être déjà en train de s'entourer d'anneaux. La matière qui les composerait proviendrait de l'une des deux lunes de Mars, probablement sous l'effet de ses forces de marée.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/phobos...

23/02/2017

7 exoplanètes autour de Trappist-1 : la découverte de la vie ailleurs est à notre portée ?

7 exoplanètes autour de Trappist-1 ,, la découverte de la vie ailleurs est à notre portée 1.jpgLa Nasa vient d’annoncer l’existence autour de la naine rouge Trappist-1 de sept exoplanètes de tailles comparables à la Terre. Leurs masses sont toutefois encore incertaines. Trois d'entre elles seraient potentiellement habitables et comme elles ne sont situées qu'à environ 40 années-lumière du Soleil, la caractérisation des atmosphères qu’elles pourraient posséder devrait être à la portée du futur télescope spatial James Webb. À plus long terme, il serait possible de détecter d'éventuelles biosignatures.

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exopla...

Autour de Jupiter, la sonde Juno, de la Nasa, n'allumera pas son moteur

Autour de Jupiter, la sonde Juno, de la Nasa, n'allumera pas son moteur 1.jpgFace au risque de panne détecté sur un moteur de la sonde Juno, qui tourne autour de Jupiter depuis juillet 2016, la Nasa a choisi l'option de la sécurité et ne l'allumera pas. Juno ne s'approchera pas davantage de la planète et restera sur son orbite actuelle de 53 jours. La mission n'en est pas modifiée. Mieux : la durée de vie est augmentée...

La suite ici: http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/juno-a...